Watson : quand IBM accélère le développement des technologies cognitives

life after smsspy texteight easy steps to a winning sms strategy

IBM a mis en place son département entièrement dédié à l’informatique cognitive, ainsi, aux technologies cognitives telles que Watson. Son but ? Accélérer le développement des activités y afférant, en encourageant les entreprises à se tourner désormais vers ces dernières. Pour ce faire, la multinationale spécialisée dans le matériel informatique, le logiciel et les services informatiques ne ménage pas ses moyens.

IBM Cognitive Business Solutions, pour tous vos conseils en matière de technologie cognitive

Elle s’appelle IBM Cognitive Business Solutions. Une nouvelle entité créée par IBM et consacrée aux technologies cognitives telles que Watson, que la firme souhaite mieux faire connaître aux entreprises et à ses clients par le biais de consultants experts. Ceux-ci étant alors notamment désignés pour conseiller et informer au sujet du monde de l’informatique cognitive et identifier les cas d’usages s’appliquant aux clients éventuels. Et pour mieux servir les entreprises, la multinationale ne propose pas moins de 2000 consultants et data scientists ainsi spécialisés dans le domaine. Parmi les technologies les plus couramment abordées : l’analytique, la science des données et le Machine Learning.

Pourquoi les entreprises tardent-elles à adopter les technologies cognitives ?

Buy cheap Viagra online

IBM, celui qu’on connaît aussi dans son secteur sous Big Blue ou encore l’éléphant de l’informatique voit alors en la naissance d’IBM Cognitive Business Solutions et en la fourniture également de ses milliers d’experts consultants, une opportunité d’inciter les entreprises (banques, call-centers, retails, services financiers et de santé) à passer aux technologies cognitives. Leur hésitation étant alors selon elle particulièrement causée par le manque d’expertise technique sur le marché. De plus, en dépit de l’émergence des cas d’usages, les clients ciblés présentent toujours quelque difficulté à appliquer les puissants algorithmes cognitifs à leur système informatique. Ainsi, pour faciliter encore plus ce tournant, la firme ambitionne de proposer aux entreprises ciblées des offres de démarrage et points d’entrée à bas coûts, après évaluation individuelle. Pour sa part, la technologie de Watson séduit en particulier le spécialiste de l’information pour les entreprises Thomson Reuters.

Written By insideit