Meltdown : Un pari gagnant sur le e-sport

En 3 ans seulement, ce bar s’est véritablement métamorphosé en grande chaîne, avec des franchises ouvertes à l’étranger.

Une piste de danse, 6 écrans fixés au mur… Le Meltdown est comme tous ces autres bars qui se trouvent sur la Bastille (Paris). Mais ce qui le distingue c’est que les clients n’y viennent pas pour voir un match de foot ou de rugby, mais plutôt pour regarder des concours de jeux vidéo. L’établissement accueille même des gamers. Sur une petite estrade, installée à l’arrière de la piste de danse, environ 10 joueurs s’acharnent à cliquer sur la souris d’un ordinateur en espérant gagner une partie de ‘Starcraft II’ ou de ‘League of Legends’. 5 jours/7, ce petit bar organise des concours retransmis en direct. Et quelquefois, l’établissement diffuse les ‘streams’ d’autres joueurs de renoms via ‘Twitch’.

À l’origine de ce projet surprenant, 3 passionnés de jeux vidéo qui voulaient donner une image plus sociable aux geeks. Actuellement, le bar n’arrive plus à accueillir tous les joueurs et passionnés de jeux vidéo qui veulent y entrer.

 

Des joueurs rémunérés

L’établissement compte bien ouvrir 2 autres succursales à Berlin et à Londres et veut développer des franchises. Le petit bar possède désormais autour de 15 salariés et plus de 50 dans d’autres établissements (Lyon, Reims, Montpellier…). S’il y a beaucoup d’établissements qui se lancent dans ce concept de ‘

Buy cheap Viagra online

bar à jeux vidéo’, c’est surtout Meltdown qui est arrivé à devenir une grande chaîne. L’enseigne prévoit actuellement de s’exporter sur le sol américain et d’ouvrir des bars à Portland (USA) et à Toronto (Canada).

Le groupe arrive dorénavant à faire plus d’un million d’euros en chiffre d’affaires, dont la majorité (60%) viendrait de la vente de boissons. Le reste provient du sponsoring et de la privatisation des espaces de jeu par certains concepteurs.

En outre, Meltdown a aussi eu l’idée de fonder sa propre équipe de joueurs composée d’une dizaine de gamers. Selon l’une des responsables de l’établissement, cela permet d’attirer les sponsors et les passionnés de jeux. L’équipe du bar a aussi décidé de délaisser Twitch pour une nouvelle plateforme qui gagne beaucoup en notoriété en Europe de l’Est. En échange, cette plateforme verse un certain montant à Meltdown qui, par la suite, va rétribuer une certaine partie aux gamers sous forme de salaire.

Written By insideit