Cloud ou stockage de données en ligne : coûts et croissance

Si l’on en croit International Data Corporation ou IDC, une société américaine qui entreprend des études de marché en matière de technologies de l’information et de la communication et de l’électronique, le développement de l’infrastructure du Cloud s’est estimé à 24 % en 2015. Cela est dû principalement à l’accroissement des centres de données des prestataires de Cloud public (même si plus de trois quarts des développements s’effectuent (encore) en dehors du Cloud).

Le coût des infrastructures informatiques

IDC estime la croissance mondiale au niveau des frais dédiés au Cloud à 24,1 % dans la branche du développement informatique, plus précisément pour la switch Ethernet, le stockage ainsi que le serveur. À la fin de cette année 2015, le capital de ce marché de grande envergure pourrait dépasser les 32,5 milliards de dollars. A noter que, malgré des chiffres assez conséquents, le Cloud représente seulement le tiers de toutes les dépenses des sociétés au niveau des infrastructures IT (près de 32,8 %). Quoi qu’il en soit, si l’on se base sur une année entière, l’on remarquera que la mise en place du Cloud dans les infrastructures ne cesse de s’accroitre au sein des entreprises.

Buy cheap Viagra online

La croissance du Cloud

À ce jour, les plus grandes dépenses demeurent toujours au niveau des infrastructures classiques, avec un pourcentage de 67 %, pour des chiffres d’affaires de 66,8 milliards de dollars. Au titre de cette année 2015, il connait tout de même un déclin de 1,6 %. L’on remarquera, à côté, le développement rapide du Cloud, avec une nette amélioration de 29,6 % pour le Cloud public (pour un chiffre de 20,5 milliards de dollars) et 15,8 % pour le Cloud privé (pour un équivalent dépassant les 12 milliards de dollars).

En définitive, toujours si l’on en croit IDC, le déplacement de l’IT classique vers le Cloud se fera de façon graduelle. Justement l’augmentation annuelle des dépenses Cloud est estimée à 15,1 % pour les années à venir, plus précisément entre 2015 et 2019. Durant ce laps de temps, c’est le Cloud public qui pourrait se développer plus rapidement grâce notamment à des investissements octroyés par divers fournisseurs.

Written By insideit